Immobilier : Diagnostics volontaires

Missions Diagnostics volontaires


Propriétaire, bailleur de biens immobiliers, au-delà des diagnostics simples se limitant au cadre réglementaire, certains diagnostics volontaires se révèlent cruciaux en termes de santé public et de gain énergétique.

Professionnel de formation technique et juridique, spécialiste du droit foncier, expert du bâti et tiers impartial, Gexpertise Contrôles consolide la valeur de vos bâtiments en garantissant leur niveau de salubrité et de performance par ces diagnostics volontaires :
- Diagnostic teneur en plomb dans l’eau
- Infiltrométrie - Test d’étanchéité à l’air
- Diagnostic acoustique, logements neufs
- Diagnostic acoustique simplifié
- Thermographie aérienne
- Thermographie des bâtiments
- Diagnostic de l’exposition aux ondes électromagnétiques
- Éclairage naturel et artificiel
Propriétaires, soyez visionnaires, optimisez l’avenir de vos actifs.

TENEUR EN PLOMB DANS L'EAU

Diagnostic pour l’analyse de la teneur plomb dans l’eau

Depuis le 24 décembre 2013, la teneur maximale en plomb de l'eau potable est passée de 25 à 10 microgrammes par litre. Dans la mesure où la présence de canalisations en plomb peut entraîner le dépassement limite de qualité, il est essentiel de faire appel à un professionnel qualifié dans ce type de diagnostic, pratiquant une méthodologie stricte de repérage des canalisations en plomb dans les réseaux intérieurs.

Les enjeux pour le propriétaire bailleur

Si, le repérage du plomb dans l’eau du robinet n’est pas encore obligatoire, le propriétaire bailleur est tenu toutefois de se préoccuper des risques pour la santé et la sécurité que peut faire courir le logement aux locataires. Par principe de précaution, l’analyse de l’eau et l’établissement d’un diagnostic fiable des canalisations, réalisé par les techniciens de Gexpertise Contrôles, sont fortement conseillés afin de prévenir toute intoxication dont les conséquences peuvent être graves (hypofertilité, avortements spontanés, atteintes du système cérébral, saturnisme).

INFILTROMÉTRIE (ÉTANCHEÏTÉ À L'AIR)

Infiltrométrie – Test d’étanchéité à l’air

L’infiltrométrie est un test qui permet d’évaluer et de localiser les fuites d’air ayant lieu au niveau de l’enveloppe d’un bâtiment. Cette mesure quantitative des déperditions aérauliques (fuites d’air) du volume mesuré est essentielle dans le cadre de l’optimisation : du confort thermique, de la VMC , de la durée de vie du bâtiment, de la qualité de l’air, etc.

Obtention des appellations énergétiques

Ce test qui permet de réduire la facture énergétique du bâtiment, est une clé essentielle dans l’obtention des diverses appellations énergétiques. Expert en diagnostics, spécialiste du mode constructif du bâtiment, Gexpertise Contrôles teste pour vous, en toute garantie, la perméabilité à l’air de l’édifice, du logement collectif au bâtiment public, privé, tertiaire…

DIAGNOSTIC ACCOUSTIQUE

Diagnostic acoustique (logements neufs)

Pour les bâtiments d’habitation dont le permis de construire est déposé à compter du 01/01/2013, les maîtres d’ouvrage ont l’obligation de fournir, à l’achèvement des travaux, à l’autorité ayant délivré l’autorisation de construire une attestation de prise en compte de la réglementation acoustique.

L’attestation s’appuie sur des constats effectués en phases études et chantier, et, pour les opérations d’au moins 10 logements, sur des mesures acoustiques réalisées à la fin des travaux de construction.

Réalisé par les techniciens de Gexpertise Contrôles, ce diagnostic prend en compte les critères suivant :

- Isolement aux bruits aériens issus de l’espace extérieur
- Isolement au bruit aérien entre pièces et entre logements mitoyens
- Isolement aux bruits de chocs
- Absorption acoustique dans les circulations
- Niveaux de bruits des équipements collectifs

Mentionné pour chaque type d’essai, le matériel de mesure utilisé par Gexpertise Contrôles est compatible avec les normes de mesurage et d’instrumentation en vigueur (sonomètres, sources de bruit, calibreurs, machines à chocs).

Diagnostic acoustique simplifié pour la réhabilitation

Dans l'habitat existant, une évaluation précise des performances acoustiques du bâti nécessite que des mesures normalisées soient réalisées. Pour permettre aux maîtres d’ouvrage de faire une première évaluation de la qualité acoustique de leur patrimoine, l’association Qualitel, avec l’aide de la DHUP*, a développé une méthode de diagnostic simple. La finalité de cette méthode est d’aboutir, au moyen de mesures ou de constats, à un diagnostic des locaux, sous forme de classement sur quatre niveaux.

Cette méthode simplifié appliquée par les géomètres-experts de Gexpertise Contrôles, professionnels de formation technique et juridique, constitue pour le maître d'ouvrage un moyen pratique et peu coûteux d'établir une première évaluation de la performance acoustique de ses logements. *(DHUP : Association Qualitel avec l’aide du Ministère de l’Egalité des territoires et du Logement)

THERMOGRAPHIE AÉRIENNE

La thermographie infrarouge aérienne s’applique dans le cadre de la recherche des déperditions thermiques des bâtiments à l'échelle d'un territoire ou plus localement pour l'analyse de fuites de calories de locaux industriels ou tertiaires. Ces images aériennes faites en hiver, mettent donc en évidence les défauts d'isolation thermique de toitures, de réseaux de chaleurs ou de certains systèmes industriels. Elles aident les propriétaires, gestionnaires, bailleurs sociaux ou collectivités à prioriser les investissements en économies d'énergie.

Dans l'emprise cadastrale des bâtiments

Une caméra thermique haute résolution embarquée à bord d’un aéronef ultraléger permet aux spécialistes de Gexpertise Contrôles, professionnels de formation technique et juridique, spécialistes du droit foncier de rendre visible les déperditions de chaque bâtiment grâce à un thermogramme et à une échelle de couleurs. La carte thermique finale est une représentation ; dans l'emprise cadastrale des bâtiments ; des luminances enregistrées en thermographie infrarouge. La thermographie infrarouge aérienne n’est pas un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). A ce titre, le résultat est interprété par les spécialistes de Gexpertise Contrôles afin d’en extraire en tirer le maximum d’enseignement.

THERMOGRAPHIE DES BÂTIMENTS

Aide à la décision avant certains travaux de rénovation thermique, outil précieux en réception de travaux, la thermographie infrarouge des bâtiments permet la cartographie des températures de surface, la mise en évidence rapide des pertes d’énergie, des défauts d’isolation, des ponts thermiques ou encore de la présence d’humidité. L'utilisation de la thermographie infrarouge dans les installations de chauffage, climatisation, ventilation génère des économies d'énergie significatives et une minimisation des coûts de réparation.

Réduire les couts

Experts en diagnostics, professionnels de formation technique et juridique, les spécialistes de Gexpertise Contrôles complètent leur inspection thermographique d’un rapport qui permettra aux architectes, bureaux d'étude, professionnels du bâtiment, chauffagistes d'élaborer des devis précis sur les problèmes à corriger réduisant ainsi les couts et la durée des travaux.

EXPOSITION AUX ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

Que ce soit dans le cadre de la nouvelle la loi Abeille (10 février 2015), qui renforce, en autres, l’encadrement de l’exposition aux ondes électromagnétiques des immeubles d’habitation par des dispositifs de mesure, ou que ce soit dans le cadre de la directive 2013/35, qui responsabilise les entreprises au risque de rayonnement électromagnétique, l’application du principe de précaution s’impose pour la protection de la santé publique.

A ce titre, Gexpertise Contrôles met en œuvre le diagnostic de l’exposition aux ondes électromagnétiques grâce à la compétence de ses spécialistes reconnus.

Syndics, propriétaires, entreprises et bureaux d’études reconnaissent déjà la qualité de ce diagnostic complet assorti d’un rapport détaillé et informatif sur les risques, normes, et seuils de sensibilité…