Gexpertise dans la croisade du château de Tanlay contre le temps

Semblant flotter sur l’eau de prime abord tel un dessert bien connu des amoureux de pâtisserie, le château de Tanlay est un lieu emblématique et symbole de la Renaissance bien ancré en région bourguignonne et son paysage avoisinant. Ceinturé par les douves qui l’entourent, le château de Tantay est figé depuis le 16ème siècle mais n’en demeure pas moins ancré dans le présent via les multiples expositions contemporaines qu’il accueille et organise.

Extra contentCe lieu chargé d’histoire, tout comme les galeries en trompe-l’œil et les fresques dont il se pare dans ses espaces intérieurs, reflète une architecture de style Renaissance qui désarçonne néophytes et experts. Dans un projet de restauration de ce château familial, Gexpertise a été sollicitée pour réaliser les relevés exhaustifs de tous les bâtiments.

En croisade contre le temps

Fruit d’un leg dont Louise de Montmorency, sœur du connétable Anne de Montmorency et veuve du Maréchal Gaspard de Coligny, est la bénéficiaire, en 1533, le château de Tanlay est l’un des vestiges d’une époque belliqueuse qui opposait protestants et catholiques. S’appuyant sur les fondations d’une ancienne forteresse, le château a véritablement pris forme à partir de 1550 pour ouvrir ses portes vers la fin du XVIIe siècle.
Classifié monument historique en 1994, le château de Tanlay a tout pour plaire. Une histoire riche, accentuée par sa localisation stratégique, une envergure imposante, une architecture inimitable, des œuvres d’art uniques qui égayeraient les plus désabusés. Et pourtant, cet ouvrage d’art est en péril, et nécessite un investissement permanent pour faire rayonner son indéniable attrait, pérenniser sa structure, sauvegarder sa mémoire intemporelle et garantir la sécurité des 12 000 visiteurs qui viennent chaque année remonter le temps.
En effet, à l’instar de toute structure patrimoniale, il souffre d’un mal-être empirique bien visible. Menacé par le temps, les intempéries et l’environnement existant qui rongent ses matériaux déjà éculés.
Ayant fait l’objet d’une multitude de modifications par la maîtrise d’ouvrage et les divers architectes qui se sont relayés tout au long du chantier, aucune mise à jour des plans n’avait, jusqu’alors, été effectuée. C’est dans ce contexte que les équipes de Gexpertise ont été mandatées par l’architecte du projet Mr Arnault de PEMILLE (Architecte du Patrimoine) pour contribuer à la préservation et au développement de ce patrimoine bourguignon.

Les enjeux d’une mission complexe

Forte de son expertise en levé/modélisation de Monuments Historiques et de projets d’aide à la sauvegarde du patrimoine, l’intervention des équipes de Gexpertise concerne tous les bâtiments du domaine. Pour cette mission, elles ont réalisé un état précis permettant d’avoir une vue générale des bâtiments (le plan topographique du site, des plans de niveaux, façades en DAO et ortho photo, des plans de coupes et des plans des toitures). Ces livrables sont essentielles pour :

Permettre aux architectes de comprendre les évolutions du château au fil du temps
Corriger des désordres d’ordre structurel sur le château et les communs,
Remettre en état les murs des douves
Quantifier et chiffrer les travaux à réaliser
Consolider et restaurer les bâtisses
Etudier le projet sur le Moulin (possibilité d’intégrer une turbine pour alimenter en électricité le château)
Créer un gite de bonne qualité avec services plus une piscine, salle commune.

Les enjeux d’une mission complexe


31 Ha de topographie proche du château
19 400 m² Plans des niveaux des bâtiments
23 coupes
12 coupes façades
21 façades (DAO – Ortho photographie)
3346 h au total (terrain/calcul/traitement) « prévisionnel »
4 personnes mobilisées sur le terrain pendant 3 semaines
7 personnes pour le traitement au bureau

Votre contact

François MANIVAL
Responsable d’Études Géomètre, Spécialiste des Monuments historiques
+33 6 85 21 06 40
+33 1 46 26 14 23
f.manival@gexpertise.fr