Covid-19 un enjeu politique, sanitaire, entrepreneurial et sociétal


En grande partie confinées alors que certaines professions sont dans un engagement complet, les équipes de Gexpertise, comme le reste des acteurs de la construction et de l’immobilier, se posent des questions et tentent de s’adapter au mieux dans une incertitude réelle.

En effet, quelle attitude tenir entre des injonctions parfois contradictoires qui se résumeraient ainsi : Rester chez vous mais produisez ! ?

Enjeu politique : 

Bien qu’il y ait sans doute 67 millions de chefs de gouvernement éclairés en France et autant d’épidémiologistes, nous pouvons affirmer avec humilité qu’il est des situations bien difficiles à gérer. On peut faire mieux mais reconnaissons que les inconnues sont nombreuses et l’écriture des équations peu évidentes pour réaliser un joli calcul matriciel nous permettant d’affiner nos projections par moindres carrés. Nous disposons surtout d’une somme d’inconnues !

Opportunités : Nous vivons une crise inédite provenant d’une causalité somme toute assez simple (un virus) engendrant des enjeux multiples. Aux aspects négatifs de la crise il existe à chaque fois des opportunités à saisir ou susceptibles de nous inspirer. Toute la Nation peut se réunir autour de son gouvernement afin de l’aider à réformer durablement nos institutions pour réenchanter les « liberté, égalité, fraternité » de nos frontons.

Enjeu sanitaire :

Véritable pandémie par le simple fait qu’elle traverse les océans et ne respecte rien ni même les frontières alors que mêmes les nuages radioactifs avaient eu cette décence en leur temps. Combien de temps pour disposer d’un vaccin ? L’immunité après avoir été malade était-elle réelle ? Comment va réagir le virus à la montée des températures avec l’arrivée de l’été ? Quel traitement ? Quand reverrai-je mes parents sans avoir peur de leur apporter le danger ?

Opportunité : Jamais, de mémoire de parisien encore vivant, l’air n’avait été aussi pur ni la visibilité aussi belle sur Paris. Le Monde respire, il en avait bien besoin et les ours polaires ne tarissent pas d’éloges vis-à-vis de leurs collègues pangolins pendant leurs réunions sur « Microsoft Teams » de la faune et la flore. La maltraitance du monde animal nous est revenue en pleine figure comme un retour de kick dans le mollet (pour les motards des années 70-80 comme moi).

Enjeu entrepreneurial :

Chômage partiel, télétravail (partiel lui aussi), aide des banques et contre-garantie de l’Etat (partielles aussi), … autant de dispositifs qui viennent aider les salariés (parmi les mieux protégés au monde dans ce contexte) et entreprises. Mais ces dernières se relèveront (ou non) très différemment selon leur secteur d’activité et la réactivité de leurs équipes. En effet, le BFR lors du déconfinement va s’appuyer sur… du vent. Pas de facturation ni travail accumulé. Sur des activités de services au fort BFR positif où l’entreprise paye d’abord ses moyens pour en toucher le fruit plusieurs semaines ou mois plus tard, le risque en matière de trésorerie est énorme. Le prêt Covid octroyé par les banques sera alors indispensable pour absorber cette étape mais il faudra bien le rembourser un jour ! Les actionnaires portent seuls ce risque et ce poids sur leurs épaules.

Opportunités : Respirer, réfléchir ensemble à un avenir commun, mesurer la capacité des uns et des autres à être autonomes, sans jugement, avec bienveillance mais exigence. Le télétravail n’est pas fait pour tout le monde mais certains s’y révèlent épanouis. Si en plus on pouvait prendre du plaisir en travaillant et s’exonérer de la promiscuité du métro chaque jour…

Bien sûr, de pareilles circonstances font aussi ressortir des positions dogmatiques, des oppositions de principe à toute forme de collaboration, de contribution, d’entraide et au développement du chacun pour soi. Mais consacrons notre esprit à la très grande majorité qui prend sa vie en main se sentant responsable à son échelle d’un succès collectif pour ne pas perdre de temps et d’énergie sur les attitudes de rejet. A ce sujet, Gexpertise maintient sans cesse le lien avec ses clients et réintervient à nouveau sur le terrain.

Enjeu sociétal :

Tout d’abord, il y eu le shut down, brutal : des ventes arrêtées, des chantiers stoppés dont la reprise est complexe en raison des mesures sanitaires à mettre en œuvre, des intentions d’implantations d’entreprises sollicitant moins de m², des prises à bail ou des travaux reportés le temps de refaire une trésorerie fragilisée. Maintenant, il est temps de relancer la machine… mais autrement.

Opportunités : il faut construire mieux et moins cher tout en transformant l’existant. Mieux concevoir avec des études en rénovation énergétique des immeubles, penser des lieux de vie où les séparations travail, domicile, loisirs, vie sociale, sont moins marqués par exemple avec des habitations plus « servicielles » et des tiers lieux de travail opérés, la conception d’espaces pour la mobilité douce, la meilleure gestion de l’eau, des terres mouvementées. Toutes ces études sont produites par notre département Bâtiment & VRD. Que ce soit également par l’utilisation du BIM, de ses processus collaboratifs et traçables, permettant une meilleure gestion des différentes phases de vie des ouvrages. Il faut aussi mieux connaître et mettre de l’ordre dans la gestion des parcs immobiliers. Gexpertise, spécialiste de la digitalisation des actifs immobiliers, permet de disposer en peu de temps d’un portefeuille de ces jumeaux digitaux dont les coûts de constitution et d’entretien sont dérisoires au regard des économies réalisées chaque année. Tout année perdue se chiffre en milliers d’euros qui s’envolent par actif non digitalisé !

En conclusion, jamais la notion de performance globale n’aura eu plus de sens dans toutes nos actions. Toutes les équipes de Gexpertise concentrent leurs actions vers ses trois composantes indissociables que sont la performance économique, la performance sociale et la performance environnementale. Dès que l’une d’elle manque… le sens de nos actions risque de s’étioler. Puissions-nous tous en avoir pris conscience.