Le DPE, point d’entrée de la rénovation énergétique


Il symbolise un nouveau souffle à mi-mandat pour le président de la République. Impulsé par l’appui ferme de la conscience collective qui en a fait son cheval de bataille, c’est un enjeu désormais stratégique. Afin d’intensifier les problématiques attenantes à la transition énergétique, incarner et matérialiser son engagement, le gouvernement dresse la rénovation énergétique au rang de priorité absolue pour annihiler les passoires thermiques et atteindre la neutralité carbone en 2050 comme le stipule la loi énergie-climat votée en novembre dernier.

Premier maillon de la chaîne intervenant dans le processus de rénovation énergétique du bâtiment privé, le DPE (Diagnostic de performance énergétique) est un dispositif plus léger que l’Audit Énergétique et vise à évaluer, identifier les points de contact frileux et sensibles tels que le chauffage, le gaz, l’électricité, l’isolation des murs ou le remplacement des ouvertures (fenêtres, portes, combles…) nécessitant une action. Il a été mis en place en 2006 et a pour but de renseigner l’acquéreur ou le locataire sur la performance énergétique du logement ou bâtiment tertiaire via une évaluation de sa consommation d’énergie et son impact en termes d’émission de gaz à effet de serre. Un DPE se décompose en 7 classes (de A à G) et permet d’établir les 2 étiquettes : consommation d’énergie primaire et émission de gaz à effet de serre.


Notre Pôle Diagnostics intervient sur l’ensemble du territoire national, entre autres, dans le cadre de la performance énergétique pour fournir un cahier des charges précis pour la l’entretien ou la rénovation de tout désordre ou pathologie éventuelle dans vos lieux de vie.

Votre contact

Anthony PILECI
Responsable du Pôle Diagnostics
0033 1 46 26 14 23
a.pileci@gexpertise.fr