Gexpertise au Paris-MIPIM 2019

Actualités

13 février 2019

Gexpertise sur la ligne de départ des Cycles de l’immobilier Paris-MIPIM 2019

Du 8 au 12 mars 2019, une quarantaine de cyclistes, issus du monde de l’immobilier et de la construction s’élanceront de la capitale avec pour objectif de rallier en 5 jours le Palais des festivals de Cannes et assister au MIPIM.


Depuis trois années, les Cycles de l'immobilier organisent, la semaine précédant le MIPIM, un défi cycliste au profit de causes caritatives. 48 cyclistes dont 4 femmes, parcourront 1.000kms en 5 jours pour relier Paris à Cannes à travers certains des plus beaux paysages français. Le challenge consiste à parcourir au moins 120km/jour et à lever des fonds pour une œuvre caritative. En 2018, 45 000€ ont ainsi été levés et reversés.
Pour l'édition 2019 qui se déroulera du 8 au 12 mars 2019, chaque cycliste doublera son sportif d'un objectif de collecte de dons de 600€ minimum pour Se Tendre la Main – construction d'écoles à Madagascaret/ou pour Solidarités International – réseau d'eau potable.
Les Cycles de l'Immobilier se sont engagés à reverser en parts égales un minimum de 10 centimes d'euro par kilomètre parcouru par chaque cycliste aux œuvres caritatives citées.

Cette année, David Charlemagne, Directeur du département Bâtiment & VRD chez Gexpertise prendra part à ce challenge.

1. Qu'est ce qui a motivé votre participation ?

Tout a commencé par un engagement professionnel afin de représenter Gexpertise dans un écosystème dynamique et innovant à but humanitaire. J’aime l’idée de participer à un événement tourné vers un effort autant collectif qu’individuel durant un périple, tout en partageant des intérêts communs. Formidable aventure humaine, je m’associe donc à ce défi sportif au profit d'associations caritatives.

2. Pourquoi vous lancez-vous un tel challenge ?

J’adore les challenges et celui-là rejoint notre volonté de mettre le sport au cœur de toutes nos activités. Rallier Paris à Cannes à vélo est un projet très séduisant qui correspond à mon souhait de création d’un monde meilleur.

3. Sur le plan cycliste, comment situeriez-vous ?

Ayant grandi à la campagne, le vélo s’est imposé à moi très jeune. Deux fois par jour, il était mon principal moyen de déplacement. Aujourd’hui, ce sport fait partie de mon style de vie.

Ces dons sont éligibles aux réductions d'impôts en vigueur pour les particuliers et les entreprises.


Vous souhaitez soutenir David dans cette belle aventure sportive, humaine et surtout humanitaire, deux liens sont disponibles pour vous :


Merci d'indiquer "David Charlemagne" comme cycliste que vous sponsorisez dans le champs consacré à cet effet.