PARTENAIRES : Avec Fraternité en Irak, une nouvelle cloche de Mar Toma


En septembre dernier, l’église Mar Toma (Mossoul-Ouest) a inauguré sa nouvelle grâce à Fraternité en Irak. C’est la première étape d’un retour à la vie d’avant pour les chrétiens de Mossoul.

Jeudi 9 septembre dernier, un bref son de cloche a résonné dans le ciel de l’ancien fief irakien de l’Etat islamique, après 7 années de silence… L’église Mar Toma dans le Vieux Mossoul avait en effet reçu sa nouvelle cloche de 285 kilos, fondue au Liban et acheminée par avion puis camion jusqu’à la capitale du gouvernorat de Ninive !

Sa bénédiction par le père Pios Affas, curé de la paroisse, ainsi que sa présentation aux fidèles, le dimanche 18 septembre, a été vécue comme une délivrance pour les chrétiens de la ville. Seuls quelques-uns d’entre eux se sont réinstallés à Mossoul après la libération de la ville mais ils étaient venus nombreux pour ce jour d’inauguration, notamment d’Erbil où beaucoup ont refait leur vie. Plus qu’un symbole aussi fort soit-il, cette cloche est un véritable motif d’espoir pour les habitants de Mossoul et pour les 400 000 membres de la communauté chrétienne d’Irak.

L’émotion du père Pios, curé de Mar Toma

« C’est la première cloche qui sonne à nouveau à Mossoul et elle nous donne l’espoir d’un retour des chrétiens mais aussi d’une restauration de tout Mossoul, les mosquées et les autres églises… » : l’émotion d’Abouna Pios était palpable sur les toits de l’église Mar Toma. Très touché par la générosité fidèle des donateurs de « Fraternité en Irak », il a souligné « c’est aussi leur église ! » En son nom, nous vous remercions chacun pour votre soutien qui nous permet d’aider dans la durée les chrétiens de Mossoul.

Et le travail n’est pas terminé !

Fraternité en Irak s’est engagée à poursuivre la rénovation de l’église, en finançant actuellement des travaux pour la réfection du sol et la pose d’un nouveau marbre, l’ancien ayant été brûlé par Daech lors d’un autodafé… Le sol également témoigne des problèmes d’affaissement. Le chantier comprend trois étapes dont les deux premières sont en cours : enlever le marbre, le poncer et le rénover, élever 50 cm du sol puis consolider avec du béton surtout au niveau des colonnes et enfin remettre le marbre en achetant des nouveaux blocs pour les morceaux trop abîmés.

Ce projet des plus ambitieux porté par Fraternité en Irak dans ces aventures humaine et humanitaire nécessite votre aide pour redonner leur église aux chrétiens de Mossoul.

L’association Fraternité en Irak

« Fraternité en Irak », une association née en 2010 de la volonté d’un groupe d’amis de s’engager dans l’humanitaire. Son objectif : aider les minorités irakiennes (chrétiens, yézidis, shabaks, mandéens, kakaïs) victimes de violences, leur permettre de rester dans leur pays et y vivre dignement. Véronique GENACHTE, collaboratrice au sein de Gexpertise est membre de cette association. Fidèle à ses engagements solidaires et associatifs, Gexpertise partage les visions de Fraternité en Irak et soutient particulièrement son projet de reconstruction.

Vous souhaitez soutenir l’association, en savoir plus sur ses missions ou suivre toute son actualité ?

Cliquez : http://fraternite-en-irak.org/ ou contactez Véronique GENACHTE : v.genachte@gexpertise.fr