Vers un centre pour les enfants autistes de Kirkouk


Soutenant depuis 2017 l’hôpital de Kirkouk et notamment son unité d’oncologie, Fraternité en Irak, poursuit et amplifie ses actions en aménageant un centre pour les enfants autistes de la ville.

Kirkouk, ville multiconfessionelle et pluriethnique

Une des plus anciennes villes du monde et un des principaux centres pétroliers de l’Irak, Kirkouk est située à un peu plus de deux cents kilomètres de Mossoul. Aussi multiconfessionnelle que multiethnique Kirkouk concentre 1,2 million de Kurdes, Arabes, Turkmènes, chiites, sunnites, chrétiens, Mandéens et Yézidis.
Le référendum organisé par le gouvernement du Kurdistan irakien en septembre 2017 en vue d’obtenir l’indépendance de la région conduit, en octobre, à une reprise de la ville de Kirkouk par les forces du gouvernement central ainsi qu’à la reprise de contrôle de ses champs pétroliers et au remplacement du gouverneur. C’en suit une fuite massive des populations de la ville, certains temporairement et d’autres définitivement. Cette réponse militaire de Bagdad aux velléités indépendantistes kurdes n’entrave pas, cependant, la mise en place d’un nouveau gouvernement courant juillet 2019 au Kurdistan irakien avec Masrour Barzani comme Premier ministre.

Aménager un centre pour les enfants autistes de Kirkouk

Victimes du manque d’infrastructures permettant de traiter les troubles liés à l’autisme dans le gouvernorat de Kirkouk, les familles des jeunes patients sont contraintes de se déplacer jusqu’à Erbil ou Suleymanie à plusieurs centaines de kilomètres, et parfois jusqu’en Turquie ou en Jordanie pour trouver de l’aide dans des centres privés ou des écoles spécialisées. Des coûts s’élevant jusqu’à 300 dollars par mois dans un pays où le revenu moyen mensuel n’excède pas 419 dollars. Pédiatre depuis 30 ans à l’hôpital pour enfants de Kirkouk où Fraternité en Irak supporte la prise en charge des enfants atteints de cancer, Dr. Shahin décide de réagir face à cette situation. Accompagné par une équipe engagée de 10 bénévoles dont 3 docteurs et 7 infirmières, il accueille gracieusement depuis 2019 dans 4 salles mises à disposition plus de 46 jeunes patients, entre 3 et 16 ans, et leurs familles par semaine. Les frais médicaux deviennent ainsi beaucoup plus abordables pour les familles : 1000 dinars par séance, soit moins de 1 dollar !

Ci-dessous, trois des salles de thérapie actuellement utilisées par l’équipe du Dr Shahin

Les efforts de l’équipe du Dr. Shanin ne tarde pas à faire écho dans la région et les demandes d’inscription se multiplient. A l’évidence, plus la prise en charge des troubles autistiques est précoce, meilleurs sont les résultats. Le projet nécessite impérativement une prise d’envergure avec des moyens logistiques appropriés.

Plus de places

- Construction d’un nouveau bâtiment à proximité de l’hôpital pédiatrique, comprenant une dizaine de salles de thérapie réparties sur deux étages

- Accueil prévu de 48 à 72 enfants par semaine

- Le terrain est déjà trouvé

Plus de temps

- Ouverture du nouveau centre pour autistes programmée à 6 jours sur 7

- La proximité avec l’hôpital facilitera les allées et venues entre les deux structures et permettra le partage des responsabilités, le matin au centre et l’après-midi à l’hôpital

Plus de PERSONNELS

- L’équipe de bénévoles pourra s’agrandir. Les bénévoles actuels formeront les nouveaux arrivants

- Le Ministère de la Santé irakien s’engagera à détacher du personnel salarié une fois le bâtiment construit

TOTAL DES COUTS DE CONSTRUCTION DU BATIMENT : ~ 135 000 €

Ce projet des plus ambitieux porté par Fraternité en Irak dans ces aventures humaine et humanitaire nécessite votre aide.

POUR EN SAVOIR PLUS : http://fraternite-en-irak.org/